05/10/2003

pensée émue pour mes potes bloggueurs disparus

Mes frères de blog, ayons une pensée émue pour ceux qui nous ont quitté et qui ne pourront pas blogguer pendant quelques semaines car par obligation ou par envie ils ont laissées derrière eux souris, blog et clavier.
Je pense par exemple à
 
1. Movida : parti en Afrique, loin de son ADSL, nous laissant orphelin de ses news pendant une semaine
 
2. Gigi : qui nous prive de sa bonne humeur et de ses gentillesses pour attraper des coups de soleil pendant deux semaines en Turquie
 
3. A ce pauvre Sioran qui pendant trois semaines va devoir laisser son PC pour les charmes du Senegal.
 
Vont-ils survivre sans la lueur de leurs écrans, sans le tapoti du clavier, sans le contact chaleureux de leurs souris? Je l'espère.... :-)
(Si jamais de tout là-bas vous me lisez, plein de bisous à vous trois)

21:33 Écrit par nancy | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

Raah la chance Le soleil, tout ça...
C'est pas juste! :'-(

Écrit par : Cora | 05/10/2003

pourtant j'ai essayé qu'ils me prennent dans leur valise, mais il y en a aucun qui a voulu snif...

Écrit par : nancy | 05/10/2003

... Je compte partir au soleil de la région Montoise, ça t'intéresse?
Je te ferai une petite place dans ma valise si tu veux?

Écrit par : Olimask | 05/10/2003

R.I.P. Vont tous au sud, c'est une migration ou quoi ?

Écrit par : UR | 06/10/2003

:-) pour cousin : heuuuuu non par contre je peux te passer mon canapé il est propre!! :-)

UR: ben oui, pire que les hirondelles les bloggueurs (ca me fait penser que je dois virer le nid qu'ils ont fait dans le coin superieur gauche de mon ecran)

Écrit par : nancy | 06/10/2003

... Non mais c'est des malades!
S'éloigner de la lueur salvatrice leur petits écrans, s'exposer comme ça au soleil!
C'est super dangereux le soleil, ils vont perdre leur teint blafard et tout et tout!

Écrit par : icepickkk | 06/10/2003

he oui j'en ai bien peur... Ils ne savent pas ce qu'ils font!

Écrit par : nancy | 06/10/2003

wé wé wé A mon avis ils s'en sortiront très bien et si nous leur manquons, ils se débrouilleront très certainement pour dénicher un vieux cyber-café de derrière les fagots!

Écrit par : JOule | 06/10/2003

Les commentaires sont fermés.