15/10/2003

pauvre coeur de maman...

Journée assez éprouvante pour mon pauvre coeur de maman. On a décalloté mon petiot. Vous allez me dire que c'est normal, qu'il faut bien passer par là, mais tout ce que je sais, c'est que j'ai failli m'évanouir en entendant les pleurs de mon monstroplante adoré.
J'avais le choix entre vomir sur le pediatre (mais ca ne le fait pas), m'evanoir (mais vu que j'ai dit failli vous savez bien que je ne l'ai pas fait), crier un bon coup (mais avec mon éducation rigide ce n'est pas possible) ou regarder papa avec des yeux implorant qu'il vienne tenir son rôle de papadoux dans ce moment terrible. La dernière solution fut la bonne!
Je me demande d'ailleurs qui a eu le plus mal, le petit, 30 secondes après ce moment douloureux riait au possible alors que moi je beguayais encore. On s'en fait plus pour ses loustics que pour soi-même...
Si non à part ça, rien de neuf sous le soleil, je vais aller au colruyt, puis chez ma moman voir comment va son nouveau fer à repasser, en suite petit massage de monsieur car j'ai une fois de plus mal au dos (pas genial pour faire des galipettes ou pour tenir son petit roti de 10 kilos à bras tout ça).
Je vous laisse, à tout tantôt les amours!!!

14:48 Écrit par nancy | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

decalotage Ouf deux filles j'echaperai a cette torture mais j'ai un collegue qui m'a dit que effectivement c'est pas gai et pour finir de te rassurer Nancy : la premiere fois c'est le pédiatre qui le fait mais par la suite les parents doivent le refaire regulièrement et ca continue a lui faire mal au petit.

Écrit par : chewbacca | 15/10/2003

je sais ça... mais c'est déjà décidé, le décalotage c'est une affaire d'homme... c'est monsieur qui s'y collera! :-)

Écrit par : nancy | 15/10/2003

Les commentaires sont fermés.