08/06/2005

plante des tomates mon amour, plante des tomates tous les jours...

Il est des jours comme ça où je me dis que la vie de couple, c'est comme la vie de célibataire à la différence qu'on ne peut pas draguer et que l'on a des comptes à rendre sur tout et qu'on se fait enguirlander sur tout aussi. Bref un peu la même chose. Ben oui, si j'étais célibat maintenant, je passerais certainement ma soirée seule devant mon PC ou devant l'"egoiste romantique" de Beigbeder. Et bien c'est ce que je fais.
Si je n'avais pas le monstroplante, je ne me dirais pas à l'heure qu'il est "mais pourquoi il ne pieute pas encore", non je serais concentrée sur ce que j'écris un peu comme mon espresso fumant dans la tasse verte qui se trouve en face de moi. Mais bon là je ne suis pas concentrée, alors je pars dans tous les sens. Certains de mes potes diraient que je pars en couille... quelle bête expression, le jour où les couilles seront mobiles, le WWF va être obligé de les placer sur leur liste d'espèce à protéger, il y a tellement de casse-couilles sur cette planète. Tout ça pour dire que je n'arrive pas à vivre sans ma machine à espresso. C'est une biesse machine, mais elle m'est fidèle et m'obeit au doigt et à l'oeil (enfin surtout au doigt, j'ai déjà essayé de la marabouter pour qu'elle m'apporte mon café devant l'ordi mais c'est pas gagné... il n'y a plus de jeunesse). Bon, sur ce je vais m'en refaire un ce sera déjà ça!!!
 
(Comment ça je n'ai rien à dire??? Heuuuuuu oui zavez raison, mais parler pour faire de l'air ça m'aère!)

21:11 Écrit par nancy | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.