17/06/2005

quel nom!!!!!!!!!!!!!!

En gouguelisant je viens de tomber sur un nom de groupe punk. Incroyable, pas possible, j'en suis encore morte de rire. Et vive le quebec!
 
Les  VAGINAL CROUTONS
 
Franchement si vous en avez d'autres, des pires, des tout aussi poétiques et qui existent vraiment, mettez-)les en comment, ca me fera super plaisir!

13:16 Écrit par nancy | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

Commentaires

... Ben y'a toujours les célèbre Binamés, René et la roue de secours. Sinon, je me souviens d'un groupe québecois appelés les foufounes aquatiques dont je parviens plus à trouver la trace.

Écrit par : HL | 17/06/2005

Bonjour belle Nancy, quel bonheur de voir que tu es de retour ..
je passais par hasard ...
Quel beau petit bohomme tu as là ....!!!
Et toi toujours aussi jolie ...

Écrit par : aramis-dingo | 17/06/2005

Joe but à gaz et ses bruleurs... Un groupe de rock français actif à Lille il y a une 15zaine d'année

Écrit par : Fred | 17/06/2005

..... Moi et les groupes sous-régionaux, cela fait deux...et puis les noms à coucher dehors ;))))

Écrit par : promethee | 18/06/2005

hellooo (de lu) Aramis!!!! tu es encore là??? ca fait plaisir de retrouver un peu tout le monde!!

HL : au vu du nom et de la localisation du groupe, je me demande s'il n'y aurait pas une filiation

Excellent Fred!! j'en ai encore trouvé d'autres, je me demande si je ne vais pas faire un post pour les répertorier

Prometheinou... heuu rien à dire, je t'envoie juste un bisou! ;)

Écrit par : nancy | 19/06/2005

.... Dis, à force de se retrouver entre "anciens", a-t-on encore besoin de Pradel ? ;))

Écrit par : promethee | 19/06/2005

:D Promethéinou... appelle-moi Jacques :D :D

Écrit par : Nancy | 19/06/2005

... A l'athénée, il y a des années de cela, il y avait les Scrotum rétractables, dans une veine binamesque tellement amatrice que je pense que le groupe n'a tenté que deux répèt' avant de se dire que jamais ils ne passeraient chez Jacques Martin

Écrit par : F. | 20/06/2005

Les commentaires sont fermés.